L’équipement pour la balade aquatique

La randonnée subaquatique, appelée «snorkeling» par les Anglo-Saxons, est très populaire dans les mers chaudes, elle est même devenue une activité aquatique de tourisme incontournable! Aux Antilles, en Polynésie, en Australie, en Asie du Sud-est, en Mer Rouge, les spots ne manquent pas! Elle commence également à prendre un essor considérable en France où les côtes de la méditerranée et celles du Var en particulier. La Bretagne et le Pays Basque en période estival sont également deux destinations qui se prêtent fort bien à cette pratique. Pour s’y adonner de façon autonome, il suffit de savoir nager et de posséder un équipement qui est guère contraignant.

L’équipement de base

Pour réussir ses balades aquatiques, il faut disposer de trois pièces maîtresses qui constituent le kit PMT à savoir une paire de palmes, un masque et un tuba. Cet équipement de base quinécessite un investissement peu onéreux, est indispensable pour le snorkeling.

En termes de vitesse de déplacement, la nage avec palmes est sans commune mesure avec la nage classique. En effet, l’utilisation de palmes permet au Snorkeler de se déplacer plus rapidement dans l’eau. Les palmes de plongée doivent être confortables, résistantes mais surtout adaptées à l’utilisation attendue. Du choix du masque de plongée dépendra la réussite de la balade aquatique. Celui-ci se doit d’être confortable et d’offrir une bonne qualité de vision sous l’eau. Enfin, dans le pack PMT, le tuba joue également un rôle essentiel en matière de confort puis qu’il offre la possibilité d’observer sous l’eau tout en respirant. Il doit générer aucune gêne lors de la mise en bouche et de la respiration.

En randonnée palmée, il y a un autre équipement indispensable, à savoir la bouée de signalisation qui permet de signaler sa présence aux autres usagers de la mer.

L’équipement amélioré du Snorkeler

Il suffit d’être équipé de PMT pour partir à la découverte des fonds marins. Cependant, cela est valable uniquement en période estivale dans les mers tempérées ou chaudes, ou pour des balades de très courte durée.  Ainsi, pour une pratique régulière à l’année ou tout simplement pour rester plus longtemps dans l’eau, il faut se munir d’un vêtement de plongée adapté à la balade PMT. La combinaison de plongée permet par exemple de rester plusieurs heures dans l’eau. Outre son rôle de protection thermique, la combinaison, le lycra ou le shorty de plongée permet la protection vis-à-vis de l’environnement marin et de se protéger également contre les coups de soleil et les coupures. Le choix du vêtement se fait en fonction de la température de l’eau, de son degré de frilosité et de sa pratique (à l’année, uniquement en période estivale…).

Pour les plus frileux ou se protéger d’éventuelles coupures, le port d’une paire de gants et de chaussons en néoprène est un plus indéniable! Enfin, pour s’immerger sous l’eau en étant équipé d’une combinaison néoprène, il faut obligatoirement se lester. Pour le lestage, il faut ainsi se munir d’une ceinture de plombs et donc de plombs.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *