Randonnée découverte : les destinations de rêve pour cet hiver

Automatiquement, lorsque l’on parle de sports d’hiver, on pense aux sports de glisse. Pourtant, c’est une période de l’année où la randonnée peut également offrir d’incroyables sensations ! Quelles sont les destinations les plus exotiques ? Quel matériel faut-il ?

Et pour mettre l’eau à la bouche de tous les marcheurs et autres aspirants randonneurs, Le magazine de la Découverte vous propose d’embarquer pour un petit tour du monde des plus beaux spots de randonnée, avec une escale à La Réunion et en Islande.

La Réunion : la découverte des Trois Cirques

Si l’île française est aussi réputée chez les marcheurs du monde entier c’est parce qu’il s’agit d’une destination privilégiée pour les randonneurs.

Selon le magazine de la découverte les raisons en sont les suivantes : de longs sentiers, des panoramas à couper le souffle, une nature verdoyante et abondante et surtout l’ascension des magnifiques sites des cirques de Salazie, Mafate et Cilaos, tous trois situés en plein cœur de l’île.

  • Salazie est le plus verdoyant des trois cirques et donc l’un des plus visités. Cascades, rivières, bambous, bananiers… La nature abonde littéralement de partout ! Le cirque de Salazie emmène même les randonneurs jusqu’à plus de 3071 mètres.
  • Mafate quant à lui n’a pas grand-chose à envier à Salazie côté verdure et nature. Avec sa végétation tropicale et humide, le site est aujourd’hui un milieu naturel protégé, véritable paradis des marcheurs. De toute façon, pour entrer et sortir du cirque, il n’existe que deux façons de faire : la voie des airs et la randonnée !
  • Cilaos n’échappe évidemment pas à la flore généreuse de La Réunion, mais est beaucoup plus réputé pour ses points d’eau : cascades et autres bassins naturels qui permettent aux randonneurs de marcher dans d’incroyables paysages, et surtout, de se baigner quand la chaleur se fait trop pesante.

Découverte de l’Islande, entre volcans et aurores boréales

Beaucoup plus au nord, le magazine vous recommande chaudement l’Islande. Frileux s’abstenir, le pays est conseillé aux fans de grands espaces blancs et de sports de glisse. Là aussi, la destination vaut pour éclectisme des randonnées proposées.

Pour se réchauffer un peu, pourquoi ne pas marcher à proximité des volcans et autres geysers du pays ? Raquettes aux pieds, partez à la conquête du massif du Torfajökull, en espérant qu’il ne soit pas aussi difficile à traverser qu’il ne l’est à prononcer.

Au programme de cette randonnée-découverte : champs de lave, sources chaudes, piscines naturelles et larges plateaux.

Dans une ambiance un peu similaire, dans de grandes étendues de paysages givrés, certaines randonnées sont spécialisées dans les aurores boréales. Rendez-vous dans le sud de l’Islande pour ça ! Après avoir marché la journée des Chutes de Gullfoss, au geyser Strokkur, en passant par le parc national Skaftafell, la tombée de la nuit est l’occasion pour tous les randonneurs de rentrer dans une autre dimension. Causées par les éruptions solaires, le sud du pays est le théâtre privilégié des fameuses aurores boréales qui dansent dans le ciel.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *