L’Islande, entre rêve et réalité

Partagée entre les plaques nord-américaine et eurasiatique, l’Islande est un pays où vous découvrirez mille et une merveilles. Ces sites hors du commun en ébahiront plus d’un, car certains d’entre eux semblent sortir d’un rêve.

Les aurores boréales, des merveilles célestes

Comme un voile de couleur, les aurores boréales viennent éclairer quelques sombres nuits hivernales d’Islande. Entre septembre et avril, ces reflets, nuancés entre bleu vert et rouge, embellissent l’obscurité. Ils naissent dans le néant de l’espace et s’embrasent au contact de l’atmosphère terrestre offrant ainsi un spectacle éblouissant à ceux qui observent les cieux. L’idéal serait que vous choisissiez un endroit loin de la ville afin que les lumières urbaines n’altèrent pas votre vision sur cette féérie. Il est aussi important que les nuages soient dégagés. Si vous êtes amateur de photographie, pensez à vous rendre près d’un lac. Vous aurez l’occasion de prendre d’extraordinaires clichés des aurores se dessinant sur la surface miroitante de l’eau. Sinon, optez pour un décor naturel. Comme cela, vous pourrez allier ces merveilles avec la splendeur des paysages islandais. Laissez libre cours à votre imagination, vous décèlerez probablement des formes dans ces fantaisies.

chutes

De merveilleuses cascades à voir en Islande

L’Islande est jalonnée d’impressionnantes cascades. Certaines sont magnifiques de par leur taille et leur débit, d’autres sont sublimes grâce à leur forme. Parmi les plus célèbres, il y a Gullfoss ou « chute d’or ». Sa splendeur lui a valu une place avec les sites du « cercle d’or ». Quand il fait beau, un arc-en-ciel apparait au-dessus de Gullfoss. À ce décor quasi magique s’ajoute un paysage verdoyant cadrant l’immense voile d’eau qui s’écoule depuis près de 70 m de haut. Outre cela, vous pouvez suivre le cours de la Litlafjlót, à l’ouest de l’Islande, pour observer les séries de petites cascades qui dévalent le flanc du fleuve. L’ensemble, qui couvre presque 1 km, est appelé Hraunfossar. Ce mot peut se traduire par « les cascades de la lave », car ces chutes prennent leur source sous un champ de lave, le Grahraun.

monter_skogafoss-600x450

cascade

À la découverte de Snæfellsnes

La terre de glace et de feu est caractérisée par de nombreuses péninsules, dont Snæfellsnes qui se situe à l’ouest de l’île. C’est un endroit idéal si vous cherchez un peu de tranquillité loin du « métro-boulot-dodo » qui rythme votre quotidien. Vous y verrez quelques falaises abruptes qui semblent jaillir du sol, des pics volcaniques, des champs de lave et des paysages recouverts de végétation contrastant avec ce décor presque irréel. Par endroits, vous aurez l’impression d’être plongé dans un océan de verdure dont les reliefs forment les vagues, mais vous vous rendrez vite compte qu’à l’horizon, ce sont les houles de la mer qui frappent les pierres de la côte. Outre cela, sur votre chemin, vous trouverez peut-être des édifices peu communs comme Búðakirkja, une église peint entièrement en noir à l’exception des portes et des fenêtres. Cette construction sort littéralement d’un rêve, car elle est inspirée d’un songe qu’a fait Bent Lárusson .

icebergs

 

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *