Australian touch, le meilleur roman de voyage Australie

 À l’occasion de la sortie du livre Australian Touch de Léonard Foggia, publié par les Éditions Chum en juillet 2017, nous vous proposons une critique complète. Et autant vous l’annoncer d’emblée : ce roman de voyage est incontournable pour ceux qui souhaitent voyager en Australie et ceux qui en reviennent. Les amateurs de voyages, d’histoires d’amour et de lecture en général y trouveront aussi leur compte, pour la simple et bonne raison qu’AustralianTouch est une pure merveille.

Synopsis du livre Australian Touch

Théo, un jeune français, s’expatrie en Australie pour fuir l’avenir tout tracé qui l’attend en France. Grâce au Working Holiday Visa, il y reste une année durant laquelle il fait le tour du pays en van, en jeep, en bus, en bateau et en stop. Au passage, il s’essaie à des jobs en tous genres, habite chez de drôles d’habitants et est confronté à une faune terrifiante. Sa rencontre avec Alix, une canadienne en Franglais incompréhensible, donne une tournure inattendue à son voyage. Ensemble, ils vivent des péripéties incroyables ; pour le meilleur mais aussi le pire.

Cliquez ici pour commander Australian Touch

Notre avis sur cette histoire made in Australie

Comme son nom l’indique, Australian Touch est un roman dédié à l’Australie. L’auteur, qui a vécu un an là-bas, raconte avec humour son road-trip jusqu’en Tasmanie, son job de serveur à Sydney, ses wwoofing dans la jungle du nord-est et sa traversée du désert de l’ouest. Ainsi, par l’intermédiaire de Théo, son héros loin d’être un super-héros, il nous fait découvrir les grandes métropoles australiennes, des paysages naturels grandioses, quelques emblèmes du pays et des endroits plus confidentiels. Les descriptions sont courtes, précises et font appel à tous nos sens, on s’y croirait vraiment. Et durant toute la 1ere moitié du livre, on ressent bien les difficultés qu’a pu ressentir l’auteur pour converser en anglais, trouver un travail ou réussir la moindre broutille du quotidien qui peut paraitre si banale en France, mais devient presque insurmontable à l’étranger.

Derrière le titre Australian Touch (qui fait référence à la French Touch), se cache plus qu’un simple guide de voyage ; c’est aussi, et surtout, un récit loufoque où les scènes insolites et les rebondissements se succèdent sans temps mort. C’est également une histoire d’amour hilarante qui fera fondre de plaisir tous les lecteurs, mêmes les moins sensibles. Il faut dire qu’Alix, une canadienne dont Théo tombe fou amoureux, possède un accent bien à elle. Résultats : les quiproquos et les prises de bec sont légions. D’ailleurs, plus l’aventure se corse, moins Alix et Théo se comprennent ! Fous rires garantis. A noter également cette amnésie collective dans la 2e partie du livre, où Théo oublie totalement les journées qu’il a passées sur une île paradisiaque. À force d’abnégation, il retrouve la mémoire, mais les conséquences sont terribles pour son couple… Cette entourloupe fait penser au film « Very Bad Trip », où les personnages se réveillent dans une chambre d’hôtel ravagée, sans savoir ce qui s’est passé la nuit précédente. Un régal qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement du livre.

Et que dire de la chute du livre… Elle ne pouvait être meilleure. Mais elle restera secrète pour ne pas vous spoiler !

Cliquez ici pour commander Australian Touch

La qualité d’écriture du roman

D’un point de vue strictement littéraire, Australian Touch est une réussite. Le niveau de langue est impeccable, les fautes d’orthographes et autres coquilles sont rares. Rien à redire. Le ton est parfois lyrique, parfois comique, parfois ironique, parfois dramatique, mais toujours appropriée au contexte de lecture. La plume de l’auteur est fluide et très agréable. Les mots sont bien choisis, parfois simples, parfois soutenus, toujours appropriés. La qualité technique de l’ouvrage ferait presque oublier qu’il ne s’agit que du 2e roman de Léonard Foggia !

Entre sa qualité rédactionnelle et son histoire qu’on finit par ne plus vouloir lâcher, Australian Touch se révèle être une sacrée surprise. Le premier roman du voyage de l’auteur serait-il déjà un coup de maitre ? Une chose est certaine, c’est le récit de voyage de l’année et certainement le meilleur roman dédié au voyage en Australie.

Vivement la suite !

Auteur: marie

Share This Post On

1 commentaire

  1. Je viens de terminer de lire Australian Touch, il est franchement pas mal !! A défaut d’avoir eu des vacances cette année, j’aurai eu un peu de dépaysement en restant sur mon canapé !! Il ne me reste plus qu’à prendre mes billets d’avion pour l’Australie pour suivre les traces de l’auteur. Un délice.

    Publier une réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *