Voyage paradisiaque

Avec un hiver précoce qui nous oblige à nous retrancher et nous emmitoufler sous des montagnes de pulls, on s’est dit que c’était le moment idéal de vous (re)présenter une destination où vous pourrez tomber les manteaux, où la chaleur est présente les douze mois de l’année, où la noix de coco et la goyave sont déclinées sous toutes les formes et où le rhum est l’équivalent de l’eau. Vous avez trouvé où on vous emmène ? Bon sang mais c’est bien sûr : la Martinique !

 Le Sud à la voile : options de routage

Tout d’abord, minute géographie pour rafraîchir nos esprits ! La Martinique est nichée au cœur de l’archipel des Antilles et plus précisément, elle est la troisième plus grande île des Petites Antilles. Bordée par l’Atlantique à l’est, cette côte « au vent » comme vous l’aurez deviné, est exposée aux alizés d’où la navigation un peu sportive. Si ça ne vous effraye pas, allez hop, direction la Marina du Marin, l’un des principaux ports de plaisance des Caraïbes, pour prendre en main votre bateau de location et vous élancer à l’assaut des vagues jusqu’aux eaux claires du Cap Chevalier. Vous y serez tranquille au mouillage dans un décor somptueux. Et si vos jambes vous réclament un peu d’exercice, débarquement immédiat sur la plage ombragée par les cocotiers de l’Anse Michel pour un changement de voile ! L’endroit venté est le spot idéal pour une séance de kitesurf ou de planche à voile.

Mais si votre addiction c’est plus la nature, le calme, alors mettez le cap sur l’îlet Chancel dans la Baie du Robert. Surprise assurée une fois vos premiers pas dans ce lieu unique puisqu’il abrite la dernière colonie d’iguanes des Caraïbes. Alors, ouvrez l’œil et le bon pour ne pas rater le spectacle !

Pour une sortie plus calme, direction le versant Ouest dit « sous le vent », la mer des Caraïbes y est bienveillante avec les plaisanciers. À quelques milles du Marin, un petit tour à la voile autour du Rocher du Diamant s’impose! Il est interdit d’y accoster, mais le panorama est déjà grandiose vu de la mer. En remontant un peu au Nord, armés d’un masque et d’un tuba, vous pourrez plonger avec des poissons multicolores à la Grande Anse d’Arlet, et pour une nage avec les tortues, vous pourrez mouiller dans l’Anse Dufour, une toute petite plage très paisible et aux couleurs de carte postale.

Le Nord tropical

Cette région de l’île est un véritable contraste avec le Sud. Elle est plutôt synonyme d’excursions dans la forêt tropicale, la vraie ! Il vous faudra vos meilleures chaussures de randonnée pour dompter les chemins qui vous mèneront au sommet de la Montagne Pelée, l’unique volcan actif de la Martinique. Et pas d’inquiétude pour les plus réticents de la marche, l’île vous offre différents parcours aux difficultés variées qui permettent à tous d’apprécier l’atmosphère des Tropiques de près sans se mettre dans le rouge. Et pour donner un peu d’allégresse à vos explorations, pensez à récompenser vos efforts par une visite d’une rhumerie comme la distillerie Depaz, aux pieds de la Montagne Pelée ou la baignade dans la cascade Didier. Vous pourrez même trouver dans les commerces et restaurants l’eau gazeuse Didier au citron vert, ultra rafraîchissante.

 La Martinique, mais pas que !

 

Il y aussi un incalculable nombre de magnifiques îles autour de la Martinique à découvrir à portée de bateau ! Une croisière aux Grenadines vient tout de suite à l’esprit puisque les îles de Bequia, la très privée île Moustique et bien d’autres ne sont qu’à quelques heures de navigation de « l’île aux fleurs ». Un terrain de jeu idyllique pour les passionnés de voile, de plongée ou les aventuriers en tout genre.

 

 

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *