Bangkok et ses innombrables attraits

À la fois ville, province et capitale, Bangkok est emprunte de bien des mystères. Il s’agit bel et bien d’une destination qui se veut fascinante à plus d’un titre. Bangkok est incroyablement dense avec ses quelque 9 millions d’habitants sur une superficie de 1 569 km².

Ses flamboyants palais contrastent du tout au tout avec ses marchés aux étals bigarrés, odorants et particulièrement bruyants. Il faut savoir que la capitale thaïlandaise comporte par moins de 50 quartiers, de quoi prendre un bon bol d’air tout en flânant. Pour ce qui est du shopping, il convient de se rendre à Slam Square ou du côté de Pratunam.

Skytrain (BTS)

Pratique et abordable, ce métro aérien dispose de deux lignes (Silom et Sukhumvit) qui convergent vers la station Siam. En service depuis 1999, le BTS (Bangkok Mass Transit System) est rapidement devenu indispensable pour quiconque désire se déplacer rapidement à Bangkok.

Wat Pho

Se situant à l’est de la Chao Phraya, le temple du Bouddha couché figure parmi les plus vieux temples bouddhistes de la ville. Au cœur du quartier de Phra Nakhon, Wat Pho représente Bouddha au soir de son existence. Cette statue d’une longueur de 43 m s’élève à 15 m. Il est à noter que ses pieds sont parsemés de nacre symbolisant les 108 états de Bouddha. Pour information, c’est à Wat Pho que le massage traditionnel thaïlandais puise son origine. On y retrouve d’ailleurs une école de massage.

Phra Borom Maha Ratcha Wang (le grand palais)

Construit sur ordre du roi Rama Ier en 1782 qui soit dit en passant fut le père fondateur de la dynastie Chakri, le Palais royal de Bangkok est un site d’exception. Résidence royale et centre névralgique du gouvernement, le grand palais dispose également d’un temple qui n’est autre que celui du Bouddha d’émeraude alias « Wat Phra Kaeo ».

Maison de Jim Thompson

À deux pas d’un quartier résolument moderne et au bord du canal Khlong, ce musée qui a été inauguré en 1950 est l’œuvre de Jim Thompson. Cet homme d’affaires américain ambitionnait d’apporter un second souffle à l’industrie de la soie locale.

Moca – musée d’art contemporain de Bangkok

Bâti en 2012 suivant les plans d’un architecte thaïlandais, ce musée expose pas moins de 800 œuvres (peintures, sculptures, dessins, gravures, etc…) qui reflètent de façon quelque peu insolite parfois la culture du pays. Comportant 5 niveaux, le musée d’art contemporain de Bangkok est truffé de jeux de lumière et de motifs muraux.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *