Kansai, région emblématique du Japon

Coup de projecteur sur les charmes de Japon

Contrairement à ce que l’on que l’on pourrait croire, il n’est pas obligatoire d’être un fan de mangas, de sushis ou de samouraïs pour se faire plaisir au Japon. Un tel voyage nécessite cependant un certain budget, car dans les grandes villes la vie est aussi onéreuse qu’en France.

Cette métropole qui héberge au bas mot 1,5 million d’habitants dispose de nombreux trésors destinés aux vacanciers les plus avisés. Encore faut-il savoir où les trouver…

À quel moment de l’année est-il conseillé de se rendre au Japon ?

Si les touristes sont légion à visiter le Japon en automne pour admirer le changement de couleur des feuilles des arbres, il va sans dire qu’ils sont nettement plus nombreux à s’y rendre au printemps pour immortaliser la saison des cerisiers en fleurs.

Le musée Hiroshima

Des cortèges entiers de touristes convergent vers le musée d’Hiroshima et le mémorial de la paix.

L’île de Miyajima

Toute proche d’Hiroshima, l’île de Miyajima connue également pour sa torii rouge sortant des eaux fait partie des sites touristiques les plus incontournables.

Nara et son temple Todai-ji

Alors certes, le Japon ne dispose pas d’équivalences aux fameux temples d’Angkor Wat, néanmoins le temple Todai-ji se révèle être un majestueux édifice puisqu’il est le plus grand bâtiment en bois de la planète. De plus, ce temple abrite une magistrale représentation de Bouddha en bronze.

Le mont Fuji

Les touristes les plus courageux sont invités à se transcender par le biais d’une randonnée et pas la moindre puisqu’il s’agit d’une ascension vers le sommet du mont Fuji.

Le Mont Koya et le cimetière d’Okuno-in

Koyasan, c’est-à-dire le Mont Koya est une montagne sacrée du Japon dans laquelle se trouvent plusieurs monastères faisant office de gîtes. Il est recommandé de visiter le cimetière d’Okuno-in dans lequel sont entreposés plus de 200 000 pierres tombales.

Le parc de Jigokudani

Pour peu que l’on soit à proximité de Nagano durant la saison d’hiver, il va de soit qu’un détour par le parc de Jigokudani s’impose à plus d’un titre. C’est l’occasion de pouvoir y observer des singes et en l’occurrence des macaques à l’état sauvage prenant un bain dans un onsen.

Osaka

Osaka se situe à moins d’une heure de Kyoto(toujours dans le Kansai). Les vacanciers ont l’embarras du choix en matière d’activités, qu’il s’agisse d’un château et de l’aquarium d’Osaka; sans oublier le quartier de Dotombori qu’il est préférable de visiter à la tombée de la nuit. Les geeks ont souvent tendance à se retrouver du côté de Dendentown, le quartier dédié aux jeux vidéos, aux maids cafés…

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *