Les règles d’or pour un safari baleine réussi

Les baleines sont des mammifères marins migrateurs. En été, elles vivent dans les eaux froides de l’Antarctique pour se nourrir de petits poissons, de krills ou de planctons. En hiver, elles préfèrent les eaux chaudes favorables à leur reproduction et à la naissance de leurs petits. Elles ont parcouru des milliers de kilomètres pour atterrir au large des côtes de Madagascar. Sainte Marie, Nosy Be, Fort Dauphin et Tuléar sont parmi les sites privilégiés pour observer ces cétacés. À Nosy Be, le meilleur moment d’observer les baleines à bosse se situe entre les mois d’août et novembre. Les requins-baleines, eux, sont au rendez-vous d’octobre à décembre.

Un spectacle invraisemblable

Les baleines vivent en groupe et communiquent entre eux par des cris mélodieux, mariages de sons et de syllabes. Pendant les parades nuptiales, les mâles se mettent à chanter pour séduire les femelles. Ces jeux de séduction sont une succession de grognements, de gémissements, de sifflements et de ronflements puissants capables de provoquer la chair de poule voire des palpitations chez les spectateurs.

Les baleines sontaussi réputées pour leurs acrobaties. Le spectacle commence par la sortie de la tête hors de l’eau, suivi d’un saut en l’air et se termine par des coups sur la surface de l’eau à l’aide de leurs nageoires pectorales. Le son anime ces gestes. C’est un moyen de communication destiné à marquer le territoire,à intimider les rivaux.

C’est fou d’observer ces mammifères de plus de 30 m de long et pesant 150 tonnes !Leurénorme langue peut atteindre 2 tonnes.Leurs dents, tout simplement grandioses,sont appelées fanons. Observer comment les mères baleines s’occupent de leurs baleineaux, comment les mâles séduisent les femelles ou admirer les sauts des jeunes sont des moments d’exception.

Les précautions à prendre pour une observation respectueuse de l’écosystème

Le but est de ne pas perturber la vie de ces géants de la mer. Il ne faut pas les faire fuir. Il ne faut pas non plus qu’ils se sentent menacés. Voici donc les règles de sécurité :

– Règles fondamentales : ne vous approchez pas trop, gardez une distance minimale de 100 m. Les mères sont très protectrices, restez à plus de 200 m des couples mères/baleineaux.

– Puisque les baleines entendent des bruits à plusieurs kilomètres d’elles, commencez à réduire la vitesse du bateau à 800 m d’eux, puis approchez doucement à 300 m.

– La durée d’observation ne doit pas dépasser une heure, elle est réduite à 30 min pour une mère et son petit.

– Trois bateaux au maximum ont le droit d’observer un groupe de baleines. Ils restent sur le même côté de façon à ne pas gêner ni entraver le déplacement du groupe.

– Ne séparez sous aucun prétexte le groupe, surtout une mère et son enfant.

– Il est interdit de donner à manger aux baleines. Elles se nourrissent durant les périodes estivales dans les eaux froides.

– Il ne faut rien jeter dans l’eau, vos déchets risquent de devenir une source de maladie aux animaux.

– Respectez leur tranquillité, ne faites pas trop de bruits, leur ouïe est très sensible.

– La coutume locale interdit de se mettre à l’eau avec les baleines à bosse. En revanche, vous pouvez nageravec les requins-baleines. Quittez l’eau dès le premier signe d’inquiétude d’un membre du groupe.

– Au moindre signe de perturbation, quittez doucement le groupe de baleines.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *