Destination Antilles: l’archipel en trois endroits insolites

C’est décidé, le voyage aux Antilles est arrivé premier dans la course aux vacances. Avant de plonger les pieds dans le sable, il convient de créer le fameux programme. Comme vous prenez la direction d’un archipel, la croisière s’impose d’elle-même. Les vacances culturelles font aussi recette. Seulement voilà, vous avez besoin d’insolite, de surprises, d’imprévus. Régalez-vous avec cette version antillaise de 3 endroits qui échappent à la routine.

Porto-Rico

Porto-Rico a un cœur gros comme ça. A chaque catastrophe naturelle, cette île située à l’est de la République Dominicaine fait parler une solidarité infaillible pour relever la tête. Le tourisme reste un poumon en pleine forme. Il est aidé par une météo toujours agréable, un statut historique (découverte par Christophe Colomb, développement sous la coupe de Juan Ponce de Leon) et une grande variété d’activités à disposition des voyageurs. Parmi elles, difficile de rester insensible à l’idée de louer un bateau à San Juan et de voguer vers les Îles Vierges, américaines et/ou britanniques.

Saint-Barthélemy

Une nouvelle procession est en cours. Elle concerne Saint-Barthélemy, dernière résidence pour feu l’immense rockeur qu’a été Johnny Hallyday. Vous pourrez lui rendre hommage au cours de votre séjour dans la baie de Saint-Jean. Le sable blanc des plages de Gustavia a quelque chose de magnétique. On conserve la même idée lors d’un mouillage dans l’anse du Gouverneur ou au cœur de sa voisine, l’anse de Grande Saline. Voyager aux Antilles, c’est avant tout se donner les moyens de vivre un voyage dans les Caraïbes comme on l’entend. Le farniente, la navigation, l’opération culture: vous êtes aux commandes.

Trinité (Trinidad)

Changement de décor et direction le large du Venezuela. C’est là que vous trouverez l’île de Trinité, ou Trinidad, l’autre partie de la République de Trinité-et-Tobago avec Tobago. C’est elle qui abrite la capitale, Port-d’Espagne, centre d’activités de référence dans les Caraïbes. Les voyageurs ne sont pas incollables au sujet de l’exportation de la bauxite. En revanche, le métissage, le romantisme et la navigation sont à l’honneur sur l’île de Trinidad. Le brassage des cultures se vit et s’apprécie sur un espace réduit (4748 kilomètres carrés). Superficie réduite mais beautés authentiques. Des plages sauvages aux espaces protégés, la faune et la flore respirent en quinconce.

Besoin d’un top 5? Nous complétons nos propos avec Sainte-Lucie (sud de la Martinique) et plus au sud encore, Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Deux îles originales, séduisantes et résolument idéales pour la pratique de la voile et des activités nautiques.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *