Frissons dans les airs en Nouvelle Zélande

Pour les accros des frissons en tout genre et du rythme cardiaque effréné, la Nouvelle Zélande est la destination parfaite. Dans des décors somptueux, on peut y pratiquer toutes sortes de sports : glisse sur neige ou dans l’eau, rafting et canyoning, kayak au mythique Milford Sound, mais aussi randonnée au Tongariro ou dans les Alpes de l’île du Sud, plongée etc. Mountain bike, motocross, jet boat…autant d’activités qui provoqueront des décharges d’adrénaline.

Pour ceux qui n’ont pas le vertige, sensations garanties avec l’activité emblématique du pays : le saut à l’élastique.

Le bungy comme on l’appelle aussi là-bas, c’est quasiment une marque de fabrique des Kiwis (surnom des Néo-Z). C’est un homme du cru, A.J. Hackett qui l’invente sous sa forme actuelle dans les années 80. Il le rend célèbre en sautant de la tour Eiffel en 1987, et créé son entreprise qui a essaimé dans de nombreux pays.

Depuis, Queenstown, dans l’île du Sud, est la capitale mondiale de cette pratique. On y trouve plusieurs sites avec des paysages à couper le souffle, au Kawarau Bridge notamment (saut de 43m). Le Nevis bungy, également à Queenstown est le plus haut avec un plongeon de 134 mètres. Près du très beau lac de Taupo, les HukaFalls sont un site très prisé également, avec un saut de 47 mètres. Dans un décor plus urbain, mais toujours avec vue sur la mer,on se rend sur le célèbre et très fréquenté Auckland Harbour Bridge, dans la capitale économique du pays. Dans ces deux derniers cas, vous pouvez demander à « tremper la tête » lors du saut.

Une autre activité décoiffante, en plein développement, est la zipline, ou tyrolienne. Dans l’île du sud, c’est encore à Queenstown qu’il faut aller, monter au Bob’s Peak et ensuite profiter de la vue sur le lac Wakatipu en filant à toute vitesse au-dessus des arbres. Sur l’île de Waiheke, près d’Auckland, vous pourrez « voler » à deux et admirer la baie d’Auckland, une des plus belles du pays. Toujours dans l’île du nord, Roturua est aussi pourvue de sa zipline. Originalité : cette tyrolienne est intégrée dans un circuit au cœur de la forêt : on y alterne entre plateformes au milieu de la canopée et tyrolienne (6 tronçons). Cerise sur le gâteau pour les amoureux de la nature : cette attraction finance un projet de conservation de la forêt.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *