Les îles de Bretagne

Pourquoi partir loin lorsque l’on a tout à portée de roues ou de rails ? Les merveilleuses îles de Bretagne n’ont rien à envier aux Seychelles et aux Caraïbes.

L’archipel des Glénan : des allures de Caraïbes

A proximité de Concarneau, les sept îlots de l’archipel des Glénan proposent un sable éclatant et des eaux turquoise, dignes des tropiques. L’île Saint-Nicolas déroule ses magnifiques plages où pousse le narcisse des Glénan, fleur emblématique de cet îlot.

L’île de Bananec, où ne figure aucun hôtel, se démarque par son centre international de plongée et son centre nautique.

Ouessant : plaisir des enfants

Située à la pointe la plus à l’ouest de la côte française, la sereine île d’Ouessant permet de se ressourcer, de respirer à pleins poumons les embruns, d’admirer ses phares, d’approcher ses falaises, de se promener sur la plage ou de s’adonner à la pêche.

Baptisée l’île aux femmes, elle pourrait s’appeler l’île aux enfants car ses nombreux moutons font le bonheur des bambins.

Sein : bleu bleu bleu

Le bleu est la couleur omniprésente sur cette île : bleu de la mer et du ciel, mais aussi bleu des façades et des volets des maisons.

La gastronomie est typique de la Bretagne : homards, crabes, huîtres et poissons frais et savoureux.

Groix : toute en joie

L’île de Groix présente une plage convexe, fait rare en Europe, nommée la plage des Grands-Sables. Son sable blanc est composé de 60 minéraux différents. Cette île est riche de paysages variés et propose de multiples activités sportives. Site de l’office du tourisme de Groix.

Belle-Ile en mer : la bien nommée

Parmi les îles de bretagne, c’est la plus grande et celle qui se rapproche le plus de la Méditerranée. Elle offre des panoramas exceptionnels : la Pointe des Poulains et les aiguilles de Port-Coton qui paraissent sortir de la mer.

Sept-Iles : les Gentilles

En face de Perros-Guirec, Sept-Iles est la plus grande réserve du littoral de France. L’île de Rouzic est colonisée par les fous de Bassan et le phare et le fort de l’Ile aux Moines se laissent admirer.

Ile d’Houat : paradis des pêcheurs

Petit île, avec ses 5 km, elle est un éden de nature préservée. Cette île est avant tout une terre de pêcheurs et le lieu idéal pour déguster des poissons frais et des crustacés.

Les plaisanciers apprécient sa quiétude et admirent ses côtes fabuleuses battues par les vagues.

Ile d’Hoëdic : tourisme oblige

Le tourisme représente son atout principal grâce à ses jolies plages où il fait bon paresser.

Le château de Suscinio, prieuré des Bénédictions puis habitation des Ducs de Bretagne, mérite le détour pour les amateurs d’histoire.

Batz : terre agricole

L’île de Batz vit essentiellement de l’agriculture. Sise à un quart d’heure de Roscoff, c’est l’endroit parfait pour faire son marché puis déguster des légumes primeurs délicieux.

La Maison du Corsaire, sur sa falaise, offre un splendide panorama sur les îles de bretagne situées aux alentours.

Bréhat : île aux fleurs

Elle est composée de deux îles très différentes : l’île Sud, surnommée île aux fleurs, offre aux regards des visiteurs un paysage fleuri tandis que l’île Nord est réputée pour son aridité.

Cézembre : la petite

Au large de Saint-Malo, Cézembre est la plus petite des îles de bretagne et fait le bonheur des plaisanciers amateurs d’évasion et de baignades.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *