L’Astarac balcon des Pyrénées ou découvrir le Gers autrement

Au sud d’Auch s’épanouit l’Astarac, un pays composé d’un paysage vallonné qui s’étale jusqu’aux Pyrénées.

Ce paysage est si vallonné qu’il évoque la Toscane.

En effet crêtes et vallées se succèdent, arrêtées seulement la chaîne dentelée des Pyrénées que l’on touche des yeux.

A vélo, il faut sillonner au départ du gite de La Gurlanne, la route des crêtes du petit village de Lasséran à celui de Barran, qui abrite des belvédères offrant aux regards des points de vue exceptionnels, arrêtez-vous, respirez, admirez.

Admirez, ces vallons boisés, cette terre verdoyante où les tournesols ondulent, où l’habitat est rare et dispersé.

Ce panorama suggère être entouré de vrai, tout en prenant un bol d’air si inspirant.

Arrivé au village médiéval de Barran, admirez le clocher hélicoïdal (tors), continuez sur la route vallonnée des bastides et castelnaux, un véritable chapelet. Vous serez enchanté par l’Isle de Noé, Saint-Arailles, Bassoues et sa tour-donjon.

La boucle vous conduit à Montesquiou et Mirande, bastide édifiée par le Comte d’Astarac, qui bat tous les ans en juillet au rythme de la musique country.

Savourez à Mirande les spécialités pâtissières uniques, le tourteau et le pastis gascon.

La journée se conclue par un repas dans une ferme auberge où la cuisine de terroir authentique est reine.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *