Voyage à Rome : quel est le mois idéal pour visiter la ville ?

À peine les vacances sont achevées que vous avez d’autres lieux magnifiques à visiter comme la capitale d’Italie, Rome. Ce sera pour la fois prochaine donc. Toutefois, quelle est la meilleure période pour s’y rendre ? Quelles sont les conditions météorologiques ? À quel moment pleut-il ? La réponse à ces questions conditionne la date de réservation de vos futures vacances.

 

Départ pour Rome : quelle est la période indiquée ?

 

D’emblée, il convient de noter que la ville accueille les touristes tout au long de l’année. Les visites sont par contre plus gratifiantes si vous y allez durant les périodes favorables, un climat non grincheux et une foule moins fournie, d’avril à mai ou entre octobre et novembre. La ville accueille tous les ans durant la Semaine sainte de nombreux catholiques qui se ruent à la Cathédrale afin d’être édifiés par le sermon que prononce le souverain pontife chaque dimanche de Pâques, les centres d’hébergement et les hôtels sont sollicités au-delà de leurs capacités d’accueil.

 

Les touristes arrivent par milliers à Rome entre mai et septembre. Par conséquent, les prix sont les plus chers comparativement aux autres mois de l’année. La période la moins fréquentée va de novembre à avril, un intervalle recommandé pour ceux qui envisagent découvrir en profondeur le Colisée, l’indispensable Fontaine de Trévi, le palais Farnèse et les nombreux patrimoines, présents en ville, reconnus par l’UNESCO. Attendez-vous à une affluence élevée et compréhensible la semaine de Noël, lors du mardi gras et au cours du marathon de Rome dont la tenue est fixée à avril.

 

Quel est le bon mois pour se rendre à Rome ?

 

Toujours indécis sur le meilleur mois pour visiter Rome ? Les mois à plébisciter pour vous rendre à Rome selon les conditions météo vont d’avril à novembre. La période où la chaleur est à son apogée va de juillet à août. À l’opposé, le froid extrême survient entre janvier et février. Novembre, c’est le mois où il pleut abondamment. Les amoureux des plages préféreront l’intervalle de juin à octobre, car plus favorables à la baignade.

 

Côté climat, Rome, comme le sud de la France, la Sicile ou Brindisi jouit d’un climat méditerranéen et de quatre saisons. L’hiver, inaugure l’année (décembre à mars) et plonge la ville dans une fraîcheur extrême avec des températures estimées à 6 °C. Le printemps s’étend de mars à mai avec comme particularité la montée progressive de la température pouvant atteindre 20 °C. Il annonce l’été qui va jusqu’à la mi-septembre et oblige les Romains à mettre des vêtements légers. L’automne vient refermer le cycle des saisons avec une réduction des fortes chaleurs et des soirées propices pour découvrir la dolce vita.

 

Pas de voyage sans un pass Roma City

 

Les touristes qui viennent découvrir la cité romaine peuvent décider d’acheter pour chaque monument des billets à l’entrée ou obtenir le city pass de la ville. Si la deuxième est retenue, vous devez prolonger la réflexion plus loin et choisir parmi les différents pass de rome. L’étude comparative des différents Roma City pass est plus importante, car dépenser de l’argent à chaque fois qu’on accède à un monument est suicidaire pour vos finances, sans compter les queues interminables à chaque entrée.

 

L’achat d’une Roma City Pass est sans contexte la première chose à faire avant d’embarquer à destination de Rome. Mais, la question demeure : quel est le meilleur pass ? Rome dispose de 2 pass pour les touristes : le Roma Pass et l’OmniaCard.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *