Toute l’âme de Détroit

comerika-park

Il y a peu de temps encore, Détroit occupait la dix-huitième position dans le classement des villes les plus peuplées des États-Unis. Il faut dire qu’avec une population dépassant allègrement les 700 000 habitants, cette illustre capitale de l’automobile en impose, et ce en dépit de son endettement abyssal (18,5 milliards de dollars).

Forte d’un éblouissant passé industriel dans le secteur automobile de 1920 à 1950, la ville de Détroit alias « Motor City » est aussi connue grâce à sa culture musicale, à savoir sontrythm’n blues. À n’en pas douter, la réhabilitation de certains quartiers tout comme le relooking du centre-ville et du waterfront œuvrent dans le bon sens. Faire du tourisme dans cette ville nécessite de prendre tout son temps.

C’est dans le centre que les sculptures modernes qui foisonnent donnent un cachet très particulier à Hart Plaza et dans ses environs avec la fameuse Dodge Fountain, l’incontournable Pylon et sans oublier cette statue rendant hommage aux victimes du génocide arménien. L’objectif de l’appareil photo de chaque touriste cadre souvent le GM World, ce colossal gratte-ciel qui se reflète dans la Detroit River. Est-il nécessaire de souligner que le RenCen, autrement dit le Renaissance Center attire tous les regards avec ses sept tours en forme de cylindres, et ce sur 73 étages ?

Il n’échappe à aucun touriste à quel point l’architecture des prémices du XXe siècle brille au plus haut point avec notamment le Ford Building, le Penobscot Building ou encore le Dime et le Guardian Buildings.

La musique et les arts battent leur plein au niveau de l’esplanade de Hart Plaza. Différentes manifestations populaires s’y déroulent avec bien évidemment le fameux Ford-Detroit International Jazz Festival qui est tout de même le festival de jazz (gratuit) le plus important de la planète.

Bien entendu, une multitude d’institutions dans les domaines artistiques et culturels sont implantées dans le nord-ouest du centre. Parmi celles-ci figurent, le Masonic Temple Theater, le Detroit Opera House et le Music Hall Center for Performing Arts…
Du côté de Woodward Avenue se trouve le Theater District qui centralise différents édifices architecturaux dédiés à l’univers de la culture. Parmi ceux-ci se trouvent : Byzantino-Babylonien Fox Theater ainsi que le State Theater (dans le plus pur style renaissance).

motown-museum

Détroit akaHitsville – la ville des hits

La mégapole ne serait pas ce qu’elle est sans le rythm’n blues et le légendaire Motown Historical Museum. C’est dans ce mythique studio que se sont succédés une kyrielle de stars à l’instar de : Stevie Wonder, Diana Ross, les Supremes, ainsi que les Temptations, Mavin Gaye et une foule d’autres célèbres artistes.

Que faire à Détroit ? Quelques idées de visites…Detroit Institute of Arts.

  • Ce musée dispose de collections absolument remarquables et de magnifiques œuvres dont les fresques d’un certain Diego Rivera…
  • Il s’agit d’un stade de baseball et pas n’importe lequel puisque c’est celui des Tigers de Détroit.
  • Motown Museum.
    Un passage obligatoire pour tous les vrais fans de soul et de funk. Bienvenue à Hitsville, la ville des tubes…
  • Guardian Building.
    Un must see pour celles et ceux qui apprécient à leur juste valeur les œuvres architecturales et pas seulement…
  • Historic Fort Wayne.
    Ce lieu chargé d’histoire se visite aussi bien en famille qu’en solitaire. C’est l’occasion de se replonger dans un contexte de guerre civile…

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *