Voyage au Canada

Depuis bien longtemps nous envisagions avec ma conjointe et un couple d’amis de visiter le Canada en hiver et plus particulièrement le Québec.

Cette province Francophone d’Amérique du Nord nous attirait, ne serait-ce que pour la défense de la langue Française, leur mode de vie, mais aussi pour nous replonger dans l’univers de Jacques Cartier ce navigateur Français qui découvrit le golf du Saint-Laurent.

Nous souhaitions pratiquer des activités hivernales comme la motoneige, le traîneau à chiens, la pêche sur glace, mais aussi déguster des produits locaux au sirop d’érable, nous avions entendu parler de la tire d’érable que l’on pose sur un lit de neige pour l’enrouler ensuite autour d’un bâtonnet pour la déguster.

Nous avons finalement opté pour un séjour d’une semaine en pourvoirie dans la région de Montréal avec au programme une journée de motoneige, une demi-journée de traîneau à chiens, et une demi-journée de pêche sur glace, sans oublier les glissades sur des bouées géantes.

Dans la pourvoirie, un spa et un sauna étaient à notre disposition pour nous relaxer en soirée.

Dès notre arrivée, nous prenons possession de notre chalet avec une cheminée, en nous installant dans nos chambres, le premier départ en motoneige avait lieu le lendemain matin à 8 heures.

Après un solide petit déjeuner, nous revêtons nos vêtements « grand froid «  pour prendre possession de nos motoneige des modèles BRP de l’année en cours, une petite formation nous sera donné par notre instructeur.

Direction la montagne du diable ou nous traversons des sentiers sous les sapins enneigés, on voit par ci, par la, quelques traces d’animaux comme le lièvre d’Amérique, mais aussi de Linx.

Nous sommes éblouis par le paysage, les neiges de la Montagne du Diable sont d’un blanc immaculé un léger vent provoque une poudrerie qui nous enveloppe de son manteau neigeux.

Nous passons la journée à sillonner la région en motoneige pour rejoindre la pourvoirie dans la soirée.

Nous avons déjà hâte d’être à demain pour découvrir le traineau a chiens.

Nous avons rendez-vous devant la pourvoirie pour constituer les attelages, soi seul sur le traîneau ou en duo, nous choisissons le duo nous alternerons la conduite du traîneau pendant les pauses.

Pour l’instant c’est le départ, notre guide Myriam nous donne quelques instructions, nos attelages étaient composés de 4 chiens un mélange d’Husky et de Malamute, l’attelage étant retenu par une ancre bien enfoncée dans la neige qui devait nous servir de frein pour ralentir l’énergie des chiens impatients de courir sur le lac gelé.

C’est l’heure du départ je relâche l’ancre progressivement, ce qui n’est pas le cas de mes amis qui goute cette bonne neige pendant que les chiens sont stoppé par le guide.

C’est reparti, nous traversons le lac gelé en entendant crisser les patins du traîneau sur la neige, accompagné du halètement des chiens.

Quel bonheur au milieu de nulle part avec nos chiens qui courent sur ce lac gelé pour rejoindre une petite ile ou nous prendrons un chocolat chaud.

Nous arrivons en bordure de l’ile ou une petite montée doit nous permettre d’atteindre le refuge, comme nous l’a enseigné Myriam je courre derrière le traineau pour soulager mes chiens.

Nous voilà arrivés au refuge pour nous réchauffer, pendant que nos chiens nous attendent sagement pour repartir de plus belle.

 

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *