Le projet de conservation Big 5, un programme visant à protéger la faune sud-africaine

Conserver la nature veut surtout dire protéger les espèces animales. En Afrique du Sud, il est donc apparu nécessaire de mettre en place le Projet de conservation «Big Five», afin que ceux qui veulent s’investir dans la préservation de ces grands mammifères puissent rejoindre une équipe de professionnels et prendre part à différents programmes.

Le Projet en quelques mots

Le Projet de conservation Big Five a été créé dans la province de l’Eastern Cape, dans une réserve naturelle de 25 000 ha. Pour information, cette dernière bénéficie d’une végétation et toute une variété de paysages, favorables à la survie des cinq grands mammifères sud-africains (le rhinocéros, l’éléphant, le lion, le léopard et le buffle). Une association appelée «Born Free Foundation» a donc jugé bon d’adopter ce projet dans cet immense site pour préserver et prendre soin de ces spécimens. Ce programme est également dédié aux individus qui souhaitent s’investir dans la protection des Big Five.

Les publics cibles et les programmes du Projet de conservation Big Five

Étant donné que les Big Five en Afrique du Sud font partie des espèces animales menacées, le Projet de conservation Big 5 a été réalisé non seulement pour protéger ces grands mammifères, mais surtout pour entretenir la zone dans laquelle vivent ces derniers. Ainsi, il vise, d’abord, les personnes qui aiment la brousse et qui veulent connaître les enjeux de la gestion d’une réserve. Les participants seront encadrés par des guides professionnels pour venir prêter main-forte aux félins trouvés blessés ou abandonnés dans les environs. Ce type de programme permet aussi aux volontaires d’effectuer des activités diversifiées comprenant la préparation et la distribution de nourriture, l’assistance vétérinaire ou encore l’entretien des routes. Néanmoins, le Projet de conservation Big 5 ne se limite pas aux soins des animaux, ni à la nature. Il a également un rôle à jouer dans l’accompagnement et l’encouragement des communautés locales.

Les conditions d’hébergement pour les volontaires

Les volontaires qui prennent part aux différentes activités de ce Projet de conservation Big 5 sont, naturellement, logés dans un bâtiment magnifique et spacieux, au nord de la réserve. Il est bon de préciser que l’hébergement bénéficie d’un bel emplacement, ce qui permettra aux participants d’observer de loin des antilopes, des éléphants, et même des singes après leur journée de travail. Il faut surtout savoir que le logement est soigneusement équipé afin que chaque individu puisse profiter d’un confort optimal au cours de leur séjour. Effectivement, les nouveaux venus s’installeront dans une demeure comprenant une salle à manger, des chambres doubles avec une salle de bain privée, un salon et d’autres pièces pour faire des loisirs comme le billard. À part cela, une piscine est à leur disposition s’ils ont envie de baigner. Pour ce qui est des repas, ils sont servis trois fois par jour.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *