Boa Vista au Cap-Vert

Bien que balayé la majeure partie de l’année par des vents relativement puissants, l’archipel du Cap-Vert n’en demeure pas moins une destination qui fait rêver plus d’un voyageur.
Un climat qui diffère en fonction des saisons

Un climat qui diffère en fonction des saisons

Tout s’explique quand on sait que le Cap-Vert bénéficie d’un climat qui est à la fois de type tropical et semi-désertique. De novembre à avril, les températures moyennes se situent généralement entre 20 et 25°C. Ce n’est pourtant qu’à partir du mois de mai qu’elles augmentent, et ce jusqu’à 30°C en plein été. L’humidité et la chaleur assomment aussi bien les locaux et les touristes de juillet à octobre. À quelques exceptions près, il pleut relativement peu au Cap-Vert. Avis aux voyageurs : les pluies tropicales peuvent parfois être intenses à partir du mois d’août jusqu’en octobre.

Le mois le plus agréable pour découvrir les somptueux trésors dont regorge le Cap-Vert est sans aucun doute juin. Peu de vent, et ce juste avant la saison des pluies, l’humidité et la chaleur écrasante.

Les îles – Sotavento (« sous le vent ») et Barlavento (« sur le vent »).

Formant un croissant de lune, l’archipel se scinde en deux îles. Au sud se trouve Sotavento qui est un peu moins exposé au vent tandis que Barlavento qui se situe au nord est moins favorablement orientée par rapport aux bourrasques. Il est à noter que la météo locale se révèle peu fiable. D’aucuns préfèrent profiter du microclimat qu’offrent certains reliefs.

Boa Vista la belle…

Boa Vista est une île et pas la moindre puisqu’elle se classe à la troisième position dans le palmarès des plus vastes îles de l’archipel du Cap-Vert. Du fait de son absence de relief et de ses dunes de sable sculptées au gré du vent, Boa Vista est surnommée « l’île aux dunes ». Les plages de sable fin qui la bordent sont absolument magnifiques. Cela étant dit, il est important de tenir compte de la dangerosité de certaines plages situées au nord. En effet, de nombreux récifs les entourent…

Poster une carte postale depuis le Cap-Vert revient à envoyer une bonne dose de soleil depuis ce petit coin de paradis. Le coucher du soleil sur les plages du côté atlantique est un spectacle à nul autre pareil. Des plages parmi les plus belles qui soient s’étendent à n’en plus finir.

En dépit d’une architecture assez contemporaine, les petites villes de Boa Vista gagnent à être visitées, ne serait-ce que pour apercevoir çà et là de jolies et néanmoins modestes maisons à l’instar de Sal Rei. De petites places pavées et des églises d’inspiration coloniales attendent bien des touristes…

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *