A la récolte du Café dans les grassfields du Cameroun

Sur les étals des grandes surfaces au Cameroun, le café Camerounais tient une place de choix. Les visiteurs au départ du Cameroun, vous diront que c’est le meilleur café. Un café moulu, pas le fondu. Lors de votre séjour au Cameroun, participez à la récolte du café, activité des paysans des régions de l’ouest et du nord-ouest Cameroun. Tous ceux qui aiment participer aux activités pratiques lors de leurs voyages trouvent ici une activité passionnante pour meubler leur temps. Au départ de Yaoundé ou de Douala, vous arrivez dans une ville de l’ouest. Parlons de Babouantou par Bafang, en raison du dernier voyage effectué par un groupe de femmes allemandes.

Rencontre avec le Chef du groupement

Le séjour commence par une visite au chef du groupement Babouantou, gardien des traditions et dépositaires de l’organisation sociale du village, les hôtes sont reçus avec les honneurs et la discussion est courtoise et bonne enfant avec un chef ouvert et portée vers une meilleure expression de nos traditions et des objets tribaux. Il vous guide – un rare privilège- d’être guidé par un chef dans les couloirs de sa plantation de cacao. Il vous explique les processus de mise en terre, les opérations d’entretien des plants, les actions de protection des plants de cacaoyers et la récolte. Laquelle récolte se fait avec femmes et enfants. D’ailleurs ce chef travailleur a plusieurs fois reçus des prix pour féliciter son travail.

Les journées des travaux champêtres.

Les journées lors d’un séjour récolte du café, commencent généralement un déjeuner en famille, puis par une marche entre piste plate et petites montagnes pour rallier les champs de café pour la récolte. Une fois sur place, les travailleurs portent les sacs sur le dos et prend chacun son panier. Tous les plants à maturité sont visités pour cueillir les grains mûrs. Ils sont tirés et tombent dans les paniers. Ils sont ensuite reversés dans des sacs. Pour ceux qui sont plus loin, ils les reversent dans les paniers sur le dos, et ils seront reversés dans les sacs. Dans la mi-journée, les travailleurs se reposent et mangent en se racontant les petites anecdotes du village ou du Cameroun.  Une fois terminé, la récolte reprend de plus belle avec plus d’élan. Une chanson traditionnelle ou urbaine peut être entonnée çà et là pour animer la récolte. Vers 15 heures, les travailleurs sont fatigués, mais heureux de leur trophée. Les sacs sont remontés et parqués dans les -maisons du champ-. Tout le monde peut rentrer, la journée a été belle, la récolte aussi. Sur le chemin certains peuvent décider d’aller se baigner dans un cours d’eau sur le chemin du retour. A la fin de la saison de récolte, des véhicules pick-up viendront chercher les sacs de café séchés pour les ramener en ville. Les grossistes viendront soit les chercher sur place et alors la marchandise ira les trouver dans une grande ville.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *