Découvrez Rembrandt au Rijksmuseumd’Amsterdam : Le peintre a l’oeil d’ambre.

A Amsterdam le Rijksmuseum vous offre une expérience spectaculaire : A travers le regard d’artistes comme Vermeer et Rembrandt vous découvrez ce qu’on appellera plus tard le «Siècle d’or ». Voyage dans le temps, et dans l’espace puisque c’est en pionnant le commerce international que les riches marchants d’Amsterdam vont pouvoir commander a ces artistes les plus belles toiles portraits et peintures de genre.

Rembrandt , le fils de meunier, remarqué par le bras du stadhouder, le prince gouverneur de Hollande ne sera jamais Rubens. A d’autres les honneurs, les fastes, les compromissions d’un artiste de cour. A lui la vérité, l’humanité chenue ou charnue, le rire menace toujours par un trop plein de lumière.

 

Imaginons un jour de mai 1620, aLeyde, république des Pays-Bas. Un secrétaire s’incline sur un registre d’inscriptions de l’université. Il y calligraphie, en langue latine bien sur, le nom qu’on vient de lui donner: RembrandusHermaniLeydensis. Devant lui, se tiennent le père et le fils. Le père, massif, cheveux, moustache et barbichette en broussaille de lin, le visage large. Un meunier. Le fils de meunier, le Rembrandus et futur étudiant en lettres, ressemble a son père: une face poupine a la chevelure de paille roussie. A l’exception des yeux, un soupçon narquois et arrogants, d’un bleu si dore qu’on les dirait d’ambre. A la question que l’on pose, il répond, d’une voix qui sent encore l’enfance, qu’il a quatorze ans et vit chez son père. Le meunier opine et donne son adresse.

Le secrétairecalligraphie avec soin âge, date et adresse. Il ignore que ce qu’il écritdeviendra la première trace visible d’une présence immortelle. Dans les siècles suivants, on en déduira que Rembrandt van Rijn, est ne un jour de l’année 1606, en juillet et peut être le 15. Cependant en 1631, sur un autoportrait, Rembrandt ne se contente pas de signer de son nom de pseudo étudiant: RHL. Son ouvrage a aiguise sa vanité de virtuose précoce, il y indique son âge: Vingt-quatre ans. Voila qui nous fait naitre en 1607.

On se contredit trois années plus tard. Juin 1634. L’été scintilla sur les lèvres petites et charnues de Saskia la bien-aimée. Elle rit beaucoup et, en ce jour, rougit autant qu’une pomme tandis que le notaire est dans la maison d’une de ses sueurs, a Saint Annaparochie. C’est l’heure de refiler les bans de son mariage. Son future époux, le peintre Rembrandt van Rijn, en voie de grande gloire et fortune, déclare alors qu’il a attint sa vingtsixièmeannée. Ce qui derechef nous fait naitre en 1606. Une année de plus ou de moins selon l’humeur? Il se peut bien.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *