Rando liberté aux Canaries

Terres d’évasion par excellence, les Canaries se distinguent par la douceur subtropicale du climat. Grâce à la diversité des sept principales îles qui composent l’archipel, différents niveaux de difficulté de randonnées s’offrent aux voyageurs, allant de la simple promenade au trekking. L’historique Grande Canarie, la volcanique Ténérife, la surprenante Hierro, la saharienne Fuerteventura, la multi-facette Lanzarote, Gomera (la Perle des îles) et La Palma (La Isla Bonita)… Chacun de ces bouts de terre baignant en plein océan Atlantique, situés au large des côtes sahariennes et marocaines, réserve bien des surprises aux adeptes de la rando liberté.

 

Programme

 

  1. EL HIERRO

 

Arrivée à l’aéroport de Valverde. Transfert au lieu d’hébergement et installation. Ici, les arbres cèdent étonnamment sous la force du vent. Pourtant, ils résistent. Nous entreprenons une marche vers les genévriers centenaires de la Gran Sabina avant d’aller à la découverte de l’arbre de Garoé et d’apprendre sa légende. Départ d’El Hierro vers Las Palmas de Gran Canaria en ferry.

 

  1. LA GRANDE CANARIE

 

Hébergement en hôtel rural. Randonnée partant du col de Cruz Grande vers le parc naturel de Pilancones. Traversée de la forêt de pins qui a été victime d’un vaste incendie en 2008. Descente de la vallée de Tirajana en suivant un antique chemin royal. Passage à La Fortaleza, là où les premiers habitants de l’île se réfugiaient sous les roches. Cap sur Fuerteventura en ferry.

 

  1. FUERTEVENTURA

 

Les activités se résument ici en de marches revigorantes, les pieds dans le sable blanc, le long des 150 km de côtes. Nous avons profité de la beauté des plages ! 25 minutes de navigation suffisent pour atteindre Lanzarote.

 

  1. LANZAROTE

 

Place à la randonnée multi-activités. Parmi ces activités, citons l’ascension des montagnes et le parcours des cratères, sans oublier la visite des vignobles du pays. Le Centro de Visitantes mérite un détour pour ceux qui voudront s’informer sur le volcanisme. Un ferry nous a conduits d’Arrecife à Santa Cruz de Ténérife.

 

  1. TENERIFE

 

C’est l’île des superlatifs car elle est la plus urbanisée des Canaries et la plus peuplée d’Espagne. La population cosmopolite qui l’occupe vit du tourisme. L’ascension du haut volcan du Teide est incontournable. Le territoire abrite l’une des capitales de l’archipel, Santa Cruz de Tenerife, l’autre étant Las Palmas de la Grande Canarie. De là, nous avons quitté l’île pour La Gomera. Le transfert s’est fait en ferry.

 

  1. LA GOMERA

 

Une fois arrivés sur l’île authentique où tout est vierge, sauvage… une véritable perle, nous côtoyons la nature en succédant les randonnées en boucle : La Laja, Arure – Taguluche, un parcours de Vallehermoso à Playa en passant par le col Santa Clara et bien d’autres encore.

 

  1. LA PALMA

 

Le transfert de La Gomera vers La Palma, notre dernière destination avant de rejoindre la France, se fait par ferry. Sur cette terre traditionnelle très appréciée des habitants, nous avons parcouru la forêt primaire de La Laurisilva ainsi que le Nord sauvage et ses canyons.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *