Réserve naturelle des Montagnes-Vertes au Québec

La réserve naturelle de Green Mountains

La RNMV (réserve naturelle des Montagnes-Vertes) du Québec est immense et regorge de trésors. D’après la légende, ces montagnes tireraient leur nom « Montagnes-Vertes », du fait qu’elles étaient nettement plus boisées que celles de l’État du New Hampshire. D’autres personnes avancent une explication selon laquelle le nom de ces montagnes serait dû à la prédominance de mica (couleur verte). Quoi qu’il en soit, c’est Samuel de Champlain qui à la faveur d’une exploration du lac éponyme en 1609 a baptisé ce lieu les « Verts Monts ».

S’étendant sur plus ou moins 400 km, cette chaîne de montagnes a pour point culminant le mont Mansfield (1 339 m à Underhill), suivit du Pic Killington (1 291 m à Killington), puis du mont Ellen (1 244 m à Warren).

Il faut savoir que la réserve naturelle des Montagnes-Vertes comporte pas moins de 223 montagnes de plus de 600 m d’altitude. Plus au sud, c’est-à-dire dans le Massachusetts celles-ci deviennent les Berkshires.

Le climat dans les montagnes…

C’est un climat de type continental humide qui sévit sur ces montagnes. Les étés sont relativement tempérés et humides tandis que les hivers sont extrêmement froids en altitude. Les locaux ne connaissent que trop bien le printemps qui est la saison de la boue, rendant obligatoire l’interdiction de certains sentiers de randonnée entre la mi-avril et tout le mois de mai. Cette fermeture a vocation à protéger autant que faire se peut l’écosystème.

La faune et la flore

Composés aussi bien de forêts mixtes que de forêts de feuillus, les Montagnes Vertes sont en grande partie couvertes par différentes espèces de conifères. Environ 41 espèces d’amphibiens et de reptiles ont été recensées.

La faune :

89 espèces de poissons.
193 espèces d’oiseaux de type nicheurs.
58 espèces de mammifères.

La flore :

2 000 espèces de plantes.
11 espèces de champignons.

Attention :

Il est recommandé aux randonneurs de prendre toutes les précautions nécessaires en raison de la présence du crotale des bois de l’Est qui est un serpent venimeux.

Les Montagnes-Vertes s’agrandissent !

Depuis peu, la réserve naturelle des Montagnes-Vertes bénéficie de 334 ha supplémentaires avec la récente acquisition du secteur Sutton. Les autorités locales et notamment le CNC (conservation de la nature Canada) se concertent pour investir dans le but de préserver etpour valoriser ce superbe patrimoine naturel.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *