A la découverte de Colmar

Colmar se visite toute l’année : au printemps pour les marchés de Pâques, en été pour les ballades dans les ruelles, en automne pour les vendanges et les fêtes du vin et bien sûr, pour les Marchés de Noel.

 

La visite est facile, depuis le haut de la ville, un circuit piéton relie les principaux points touristiques par des ruelles pavées et se termine dans le très coloré quartier de la Petite Venise.

La visite commence par, à tout seigneur tout honneur, le musée Unterlinden qui abrite le célèbre retable d’Issenheim. Ce musée très récemment rénové a été agrandit par un nouveau bâtiment (réservé à l’art contemporain) ainsi que par l’annexion des anciens bains douches.

 

De taille humaine, la visite est donc très facile et est recommandée à la fois pour le contenant (ancien couvent dominicain, l’église, le nouveau bâtiment) et le contenu…

La visite se poursuit par la rue des têtes, et la célèbre maison des Têtes : cette maison, très originale, doit son nom aux nombreuses têtes sculptées sur l’édifice, plus de 100 masques grimaçants recouvrent sa façade.

On descend ensuite la ville par la rue des Boulangers et ses belles maisons à colombages ornées de magnifiques enseignes en fer forgé.

 

On continue jusqu’à la place des Dominicains, et sa très dépouillée église des Dominicains (le style est typique des ordres des mendiants : pas de clocher ni de transept) quelques mètres encore et se dresse laCathédrale Saint Martin, qui est en fait une Collégiale consacrée à Saint-Martin. Construite sous sa forme actuelle entre le XIIIème et le XIVème siècle, elle est de style gothique et est construite en grès jaune de Rouffach.

Prendre ensuite la Rue des Marchands,elle traverse le cœur de Colmar et est pratiquement uniquement composée de maisons à colombages et pans de bois. La maison la plus connue est la Maison Pfister. Construite en 1537, en style renaissance pour le chapelier Ludwig Scherer, elle marie la pierre et le bois et un magnifique oriel relie les deux étages.

 

Juste avant le Koifhus, les façades des maisons qui se trouvent à l’intersection de la Grand’rue et de la rue des Marchands sont assurément parmi les plus photographiées de Colmar (notamment pendant la période de Noel).

En passant sous le Koifhus, on débouche sur la Place de l’Ancienne Douane. Cette place est entourée de magnifiques maisons alsaciennes, avec au centre, la fontaine Schwendi. Le Koïfhus ou Ancienne Douane occupait autrefois un rôle stratégique, aujourd’hui, il accueille de nombreuses manifestations et activités publiques.

 

 

La visite se poursuit par la traversée du quartier des tanneurs constitué de hautes maisons à pans de bois et à colombages qui datent pour la plupart des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces immeubles abritaient autrefois des familles de tanneurs qui y habitaient, y travaillaient et y faisaient sécher leurs peaux au dernier étage, le plus souvent ajouré.

 

Elle se termine par le quartier de la Petite Venise, avec son Marché Couvert, le quai de la poissonnerie le long de la Lauch, et toutes ses maisons très colorées.

 

Si vous avez le temps, faites la petite promenade en barque (départ au pont Turenne) qui permet une visite originale et reposante d’un Colmar méconnu.

Sortez du circuit officiel ! La rue Berthe Molly, la place Jeanne d’Arc, la place des Six montagnes noires…. Levez les yeux ! il y a tant à découvrir !

Colmar est une très belle petite ville, il y a beaucoup à voir, à faire, à manger et à boire…. Un dernier conseil, ne demandez jamais votre chemin, vous risqueriez de ne pas vous perdre !

 

 

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *