MAROC. L’espace et la lumière.

Pour moi le Maroc commence toujours au port de Sète, au petit café qui jouxte la zone d’embarquement des véhicules. C’est ici que débute l’attente pré-africaine, que le temps européen commence à se distendre et que les rêves se précisent. Puis vient le temps suspendu du bateau.

Et puis enfin l’espace et la lumière

Paysage d’Ito. Moyen Atlas. Novembre. Une aube d’automne avec des ingrédients rares au Maroc : du brouillard et de la fraîcheur qui donnent un air lunaire à ces petites montagnes proches d’Azrou.

Bienvenue. Novembre. Village de Toufrine. Haut Atlas central. La pause thé quand les rayons du soleil rasant arrivent à l’intérieur des maisons.

Non loin de Chefchaouen. Massif du Rif. Mai. Si l’hiver a bénéficié de précipitations correctes alors le printemps du Maroc devient un éden terrestre gorgé d’insectes, de fleurs et d’odeurs.

Village d’Aït Icht. Massif du Siroua. Novembre. L’époque de la cueillette du safran qui, au-delà de sa réputation d’épice recherchée, est une mine de couleur lorsque les pétales restant après la sélection des pistils couvrent un pas de porte ou une table basse.

 

Route entre Demnate et Ouarzazate. Haut Atlas central. Mai. Etroite imbrication entre les zones d’ombre et de soleil, entre les ocres-gris et les quelques taches si ténues d’un vert éphémère.

Village de Tamtattouchte. Sud Maroc. Mai. Voici une des voies d’inspiration des femmes qui tissent les tapis berbères ; la terre agricole parcellisée des régions de montagne qui donne à voir cet étonnant damier de couleurs qui suit l’oued.

 

Mosquée du village d’Agoudal. Haut Atlas central. Novembre. L’altitude est de 2400m et du ciel tombe à l’horizontale alternativement des trombes d’eau et des flocons humides. Dans ce clair-obscur des silhouettes emmitouflées, encapuchonnées, fantomatiques vaquent à un quotidien d’une dureté extrême.

Entre Igherm et Tata. Anti Atlas. Octobre. C’est le plus au Sud des Atlas, celui qui expose sa roche à nu en magnifiant les plissements de ce caramel crépusculaire.

Site : www.patphotorando.com

Enregistrer

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *