LES ACTEURS DU TOURISME A MADAGASCAR ADOPTENT LE CONCEPT « ROUTE »

Une route ou un circuit touristique se définit comme un trajet à suivre pour atteindre une destination en passant par des sites touristiques ouverts aux visiteurs le long d’un chemin pittoresque, où des services sont disponibles.

22

Le principe d’une route consiste à créer un système de relations entre des patrimoines de même nature, afin de concevoir un produit capable de dynamiser l’économie touristique d’un territoire dans une perspective de durabilité. A l’instar de l’Europe et de l’Asie qui ont plusieurs routes thématiques et même transfrontalières, pour leur part, dans le cadre de la promotion du tourisme durable, les acteurs de Madagascar adopte le concept de route. La vision étant d’asseoir une dynamique collective d’un vaste mouvement d’affirmation identitaire et de valorisations territoriales fortement enracinées.  En effet, cette route permet la découverte des richesses naturelles de la grande île, reconnues par leur taux d’endémicité très élevé, tout en donnant une extension particulière à la valorisation du patrimoine immatériel lié au savoir-faire artisanal traditionnel. Ce concept permet la diversification des sources de revenus pour les populations locales, « détenteurs » de l’identité, du savoir-faire et mobilisés dans la valorisation des produits locaux.

33

Ainsi, SOACAR vous propose de parcourir différentes routes du nord au sud et d’ouest en est dont la route du chocolat, la route des épices, la route des artisans malgaches, la route de la soie sauvage, la route des orchidées… ou tout simplement de partir en expédition à travers la route des lémuriens de l’île, la route des baleines…

Auteur:  Tiana RAZAFINDRAKOTO

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *