La Casa de Dina

Quoi de mieux que pour visiter la ville blanche, Arequipa, deuxième plus grande ville du pays que de séjourner dans la Casa de Dina. Celle-ci est une des casas phares du réseau puisque la propriétaire n’est personne d’autre que la maman de Carlos, le fondateur du réseau Casas delPeru.

Dina et tous les autres résidants de la maison réservent un accueil chaleureux et personnalisé. Dès l’arrivée, Dina réunit ses convives dans le salon pour leur expliquer le fonctionnement de la maison et leur donner des conseils avisés sur la vie aréquipéenne. On comprend vite alors qu’on vient de trouver une seconde maman ! À titre d’exemple, si vous désirez partir réaliser un trek dans le Canyon du Colca, situé non loin d’Arequipa, le départ sera matinal, mais Dina n’hésitera pas à se lever à la même heure que vous de façon à vous offrir un maté de coca qui permet d’éviter le mal de l’altitude.

Repos, visites, travail, partage… tout le monde trouve son bonheur à la Casa de Dina. La maison, située dans un quartier paisible, offre plusieurs espaces permettant le travail ou la détente. Le petit du salon du premier étage offre ainsi plein de lectures sur le Pérou et la région. Au détour d’une pile de livres on y trouve d’ailleurs le livre d’or de la maison où chaque visiteur de la maison explique pourquoi il se souviendra toujours de Dina et de ses nombreuses petites attentions.

Vous l’avez compris, l’échange et le partage sont les maîtres mots d’un séjour à la Casa de Dina. Pour  découvrir la culture péruvienne et plus particulièrement la ville d’Arequipa, Dina s’avère être en effet une mine d’informations et de conseils précieux (cf. articles sur les visites à Arequipa).  Ceci n’est pas sans rappeler la spécialité de la Casa : la cuisine qui en plus de ravir les papilles des convives, permet en amont de partager des moments de convivialité en aidant Dina à préparer un ricotorelleno, un estofado de pollo ou encore du piscosour.

Enfin, chaque voyageur qui passe par la Casa de Dina se souviendra toujours des magnifiques levers et couchers de soleils qui peuvent être observés depuis le toit-terrasse de la Casa, qui révèlent les couleurs pastelles du quartier et qui annoncent l’arrivée éminente des livreurs de pain aux tricycles aux sonnettes si particulières !

Credits  auteur . Chloé Reynaert

image-perou

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *