Carnet de Voyage Trail en pays Cathares….

dossard au placard !

et partez pour un trail voyage…..

image1

Courir en étant plus en harmonie avec la nature sans forcement ce mettre un objectif. Alors venez arpenter les magnifiques paysages du pays cathare en trail.

Entre ruines et châteaux fortifiés, Denis votre coach ne manquera pas de conter l’histoire de son pays, une façon d’apprécier une bonne pause.

Un parcours de plus de 60km d’auberge en auberge avec une logistique assurée (bagage) pour courir léger. Plus de 3 600 mètres de dénivelé positif, dont un passage à plus de 2000m d’altitude, vous permettront d’apprendre les techniques de course en zone de montagne et la gestion de l’effort.

Une sélection d’auberges vous fera partager le terroir du pays

Une alchimie complète pour faire un voyage sportif avec l’histoire et la gastronomie du pays.

Jour 1 – 15km – 800m D+ 600m D-

Notre point de départ est proche de Foix,  le chef-lieu de l’Ariège. Belle ville médiévale construite en bordure de rivière «  l’Ariège » autrefois nommée Oriège par la quantité de paillette d’or coulant dans cette rivière…

Foix est dominé par un impressionnant château médiéval, ses trois tours le rendent vraiment unique…

En 1210 pendant la croisade contre les Albigeois, Simon de Montfort avait dit « Je le ferait fondre comme un pain de sucre »

Après plusieurs mois de siège il reprend  « il est si fort qu’il se défend par ces propres remparts… »

Nous quittons Foix par les Terrasses du Pech, anciennement utilisées pour optimiser le maximum d’espace pour  l’agriculture en zone de montagne… Aujourd’hui nous pouvons encore rencontrer de l’élevage de brebis…

Sur la première partie, le sentier est vraiment très élevé, soit 500m D+ sur moins de 3km ce qui oblige à adapter notre allure trail

…. Il faut savoir durer dans le temps….

Une fois la ligne de crête atteinte, nous reprenons une foulée plus rapide avec une vue impressionnante sur la basse Ariège. C’est parti pour plusieurs kilomètres de montées et de descentes pour rejoindre les vestiges du Château de Roquefixade.

Cette Impressionnante fortification  se dévoile dés notre arrivée sur l’estive du village.

Notre coach sportif Denis adepte du catharisme nous explique que ce lieu avait abrité des Parfaits « Cathares » mais n’avait pas subi la croisade contre les hérétiques. Il avait été démantelé par  Richelieu par  peur de représailles notamment dans le sud de la France.

image-2

Dans ces vestiges, nous pouvons encore voir les belles arcades taillées dans la pierre et ses créneaux de défenses. Sur l’emplacement du donjon nous dominons l’ensemble de la   chaine des Pyrénées Ariègeoise.

La suite promet…

Un superbe repas dans l’auberge des troubadours en contrebas du château.

Une cuisine digne de la gastronomie oubliée accompagnée de musique des troubadours. Des instruments du moyen âge comme le Tom Tom ou la chevrette des Pyrénées…

Jour 2 – 17km 1000m D+

Après un petit déjeuner accompagné par les notes d’une flûte ancienne nous reprenons le départ pour un parcours de 17km et 950m de dénivelé en direction du Pog de Montségur…

Avec une allure régulière, notre course en trail suit le sentier cathare. Ce sentier ralliait les deux châteaux. Nous longeons un cours d’eau sous une belle hêtraie qui rafraîchit l’atmosphère …. Une fois le village de Montferrier passé, le sentier devient plus raide pour finir face au Pog de Montségur.

Un imposant château construit sur un piton rocheux qui se défendait principalement par son accès difficile.

Après un ravitaillement apporté par Delphine, nous empruntons la seule voie d’accès pour rejoindre le château. Soit  200 mètres de dénivelé qui serpente sur la face ouest du Pog.

Dans ce dernier lieu du catharisme, nous profitons  de la visite guidée de Fabien qui fait parler les pierres de cette forteresse. Après un siège de 9 mois dans des conditions extrêmes  250 hérétiques furent brulés sur un bûcher.

Nous redescendons au village de Montségur en contrebas avec le cœur bien serré pour rejoindre notre logis.

Ce joli village fut construit bien après le siège de Montségur. Ses petites ruelles de montagne en pierre sont ornées de fleurs où les artisans dévoilent leurs talents.

Nous passons la nuit dans une agréable auberge et dégustons la cuisine occitane …

 

Jour 3 – 0km et 0mD+

Après l’effort, le réconfort !

Journée consacrée à la récupération.

Dans une atmosphère romaine, bain aux sources d’eau chaude thermale naturelle. Autrefois les Romains exploitait déjà cette ancienne source dont  le bâtiment fut reconstruit au 19 siècles.

Jacuzzi, Hamann et Sauna viendrons compléter cette relaxation.

On profite aussi de voir quelque site de l’époque médiéval comme le pont du diable.

Jour 4 – 18km – 1500m D+ 800m D-

Au lever du soleil, nous voilà partis pour l’étape la plus dure du circuit. Soit plus d’un kilomètre vertical.

Denis, notre coach en trail, a prévu plusieurs itinéraires pour réduire le parcours en fonction de notre motivation.

Sur les premières hauteurs, on se retourne une dernière fois en hommage au Pog de Montségur.

Une brume couleur ocre frôle le piton rocheux en laissant juste le château sur son piton rocheux immergé dans une mer de nuages aux couleurs de soleil levant.

Cette image nous restera en mémoire.

La première partie du sentier est très raide, elle se calmera le temps de traverser une estive.

Elle redevient très intense sur la ligne de crête pour gravir le pic de St Barthélemy à 2347m. Sur les conseils de notre coach, nous avons alterné la

marche dynamique et les petites foulées. Après 3h00 de montée, nous parvenons au sommet qui fut un lieu culte du catharisme. Les pèlerins de Montségur s’y rendaient pour la bénédiction de l’aura solaire.

La descente pour rejoindre la station des Mont d’Olmes est très technique. Denis, notre Coach sportif, nous montre les meilleurs appuis en fonction du terrain.

Delphine nous accueille avec toute la logistique et un bon repas chasseur….

Avis tripAdvisor du 6/8/2016

Excellent séjour du 1ier au 5 août: 4 jours de trail et 1 jour de détente (le 3ième). Alchimie réussie en trail, découverte du la montagne ariégeoise, son histoire (visites de châteaux dont celui de Montségur avec un remarquable guide (Fabrice CHAMBON)), sa gastronomie. Les hébergements en gîtes sont très bien sélectionnés. Denis sait adapter les itinéraires au groupe et distillent conseils et histoire (le catharisme). Il vous fait découvrir la flore et la faune, Bref un homme orchestre complet.

Benoit

Lien : https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g1385435-d7382182-Reviews-Le_Dahu_Ariegeois-Serres_sur_Arget_Ariege_Midi_Pyrenees.html#REVIEWS

Jour 5 – 15km 450m D+ 1300m D-

La brume ne s’est pas éparpillée quand nous prenons la course vers le col qui surplombe la station des Mont d’Olmes. Belle rencontre avec les vaches, élevage de montagne…

Ce col à plus de 2000m d’altitude nous permet de passer au-dessus des nuages et de rejoindre une autre vallée.

image3

Et Hop !

Nous attaquons une grande descente déroulante vers un très joli étang de montagne à 1700 mètres d’altitude.

L’occasion de faire une petite trempette dans ce point d’eau aux couleurs turquoise.

Quel plaisir de continuer cette longue descente vers le village.

Une imposante bête nous coupe le chemin avec son aboiement rustre qui résonne dans la vallée.

Un Patou des Pyrénées protège son troupeau de brebis… Denis montagnard dans l’âme prend la situation en main et contourne ce gardien. Il profite de nous expliquer le fonctionnement du pastoralisme en montagne.

Enfin, nous voyons les remparts du château de Lordat point de chute de notre séjour.

Visite guidée par notre coach sportif. Une grande partie des murs reste intacte et dévoile la beauté de cette fortification qui fut un cimetière cathare.

Nous finissons le séjour par un verre de convivialité au relais des cathares avant de se dire  au revoir !

Plus d’information sur les trails voyage : le dahu.ariegeois.fr

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *