Les célèbres monuments à visiter à st Denis de l’île de La Réunion

Saint-Denis est une ville et le chef-lieu de l’île de la Réunion, un département français situé dans l’océan indien. La ville est réputée pour ses maisons de style créole rappelant son passé colonial. Certains de ses monuments impressionnent les enfants par leur incroyable architecture. D’autres font plonger les jeunes dans des histoires passionnantes. Cap sur les monuments à visiter à St Denis de l’île de La Réunion.

 

La cathédrale de Saint-Denis

 

La Cathédrale de Saint-Denis est inscrite aux monuments historiques avec sa place ainsi que sa fontaine. Elle est située à La Réunion au cœur du trapèze des mascareignes. C’est en 1829 que la première pierre de l’actuel édifice fut posée sur les fondations de l’ancienne église de St Denis. D’ailleurs, dans la pierre fondamentale sont scellées trois médailles et sur une plaque en métal est gravée une inscription latine.

Par ailleurs, l’église Saint-Denis est devenue cathédrale en 1850, et de 1856 à 1860 le monument est agrandi à l’arrière de trois nouvelles pièces qui entourent l’abside. En tant que propriété du ministère de la Culture ainsi que de la Communication, la cathédrale n’a pas changé jusqu’en 1962, par laquelle un cyclone a emporté ses plafonds. Des réparations sont réalisées en 1970 et ainsi qu’en 1990.

 

L’ancien hôtel de ville de Saint-Denis

 

Le 13 octobre 1975, l’ancien hôtel de Ville de St Denis est classé parmi les monuments historiques. Saint-Denis n’avait pas d’hôtel de ville auparavant et la mairie du chef-lieu de la Réunion allait d’un endroit à l’autre, au péril de ses archives. En 1834, la commune a acquis un terrain pour la construction d’un hôtel de ville. Cependant, les circonstances financières empêchent l’administration de poursuivre les travaux.

En effet, il n’y avait pas de prêteurs. D’ailleurs, trois administrations successives ont concouru à la création du monument et trois ingénieurs ont confectionné le plan et exécuté les travaux. Jacques Chirac inaugure le nouvel hôtel de ville de St Denis en 1970. De 1982 à 1988 et de 1995 à 2001, la municipalité et l’État ont financé la restauration du monument.

 

Le monument aux morts de la grande guerre

 

Ce monument ainsi que son socle sont inscrits parmi les monuments historiques par arrêté du 17 octobre 2007. En effet, afin d’ériger un monument en commémoration de la grande guerre, une souscription est lancée en 1918. Par ailleurs, le monument aux morts de la grande guerre se trouve au croisement de la rue de La Victoire et de la rue de La Compagnie des Indes.

Le monument que les Réunionnais appellent la colonne de la Victoire est inauguré en 1923. En plus, c’est l’ingénieur communal Bénard qui a dirigé la construction du monument. Sur un piédestal, on peut voir une grande colonne en granit surmontée d’un ange de marbre blanc. Ce dernier brandit une couronne de lauriers.

Le piédestal est chanfreiné aux contreforts à volutes et ceinturé d’un emmarchement doté d’un obus ainsi que de palmes de bronze. Ce qui rend spécial le monument aux morts de la grande guerre, c’est qu’une urne qui est scellée dans ce dernier en 1941 renferme une partie de terre française.

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *