Samara sur les bords de la Volga

En Russie, il y a des destinations qui font rêver avec, en premier lieu la magnifique ville de Saint-Pétersbourg qui a été fondée par l’illustre empereur Pierre-le-Grand, qui était fasciné par la navigation et les bateaux de guerre. Bien entendu, Moscou fait également rêver avec la place rouge et le Kremlin, qui ont été le théâtre d’évènements historiques majeurs. Un peu moins connues sont les villes du cœur de la Russie comme Samara ou Novossibirsk, la capitale de la Sibérie.

La ville industrielle par excellence avec les voitures Lada et les fusées (aérospatial)

Au premier abord, en descendant de l’avion, vous allez découvrir un aéroport international assez vétuste et en cours de reconstruction. Bien que les médias à l’Ouest insistent assez souvent sur la situation de crise vécue par la Russie, vous constaterez sans peine que les villes russes sont en plein boom économique dans certaines régions. Samara a découvert sa vocation de centre industriel et économique lors de la deuxième guerre mondiale. Le pouvoir soviétique était convaincu que les allemands ne pourraient pas se rendre aussi profond sur le territoire russe. Ainsi ils décidèrent de transférer les usines de construction aéronautiques (Voronej). Par ailleurs, à une centaine de kilomètres de Samara fut construit une usine de production de voitures automobiles. Du nom du chef du parti communiste italien Togliatti, cette usine utilisa la technologie Fiat pour construire les célèbres Lada, dont la fiabilité reste encore à démontrer.

Vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wpdpFHuiYos

La grande beauté des femmes de Samara

On connait tous les clichés sur la femme russe mais peu de gens sont allés effectivement en Russie pour constater l’étonnante concentration de jolies filles qui arpentent les rues des villes de la grande Russie. Certaines rumeurs circulent. Il paraît que la grande Impératrice Catherine-la-Grande, qui était une dévoreuse d’hommes, envoyaient en pénitence ses concurrentes un peu trop belles, dans les contrées lointaines comme Samara. C’est du moins ce que le taxi Serguei m’a confié lors du long trajet depuis l’aéroport. La ville s’étire sur des dizaines de kilomètres le long de la Volga. Depuis le centre historique, vous allez surplomber les berges de ce fleuve mythique, pratiquement complètement pris dans les glaces en hiver. En face de Samara, de l’autre côté du fleuve, vous allez apercevoir des habitations assez rudimentaires, avec un service de navettes aeropropulsées. En effet, il n’y a pas encore de pont qui relie les berges du fleuve! J’ai également été fortement ému par une célébration nocturne dans une des nombreuses églises orthodoxes de la ville, la Cathédrale Saint-George.​

Auteur: marie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *